↘ Chanson de Calogero - Paroles Parle ↙

Parle

Détails :

: Marie Bastide 

: Calogero 

Le(s) disques(s) où apparaît "Parle" :

Paroles

C'est juste un détail quand tu souris
C'est comme une vague impression
Une ombre qui passe et puis qu'on oublie
Pourquoi je te sens si triste, mon fils, mon enfant?
À moi, tu peux me dire si quelque chose d'enfoui te ronge la nuit
Ne reste pas ainsi
Parle, parle, parle, les mots sont des armes
Parle, au-delà des larmes
Parle, parle, dans ta blessure à cœur ouvert
Laisse entrer la lumière
Parle, parle, pour défaire le mal
Parle, ouvre-moi ton âme
Parle, parle, je t'écouterai comme un père
Sans jugement de pierre
C'est tout le son des mots qui jaillit
Une eau vive et noire de chagrin
Qui là veut tout ce qui était détruit
Qui serais-je pour te juger, mon fils, mon enfant?
À moi tu peux me dire si je peux seulement t'aider
Je serais toujours ton père et ton secours
Parle, parle, parle, les mots sont des armes
Parle, au-delà des larmes
Parle, parle, dans ta blessure à cœur ouvert
Laisse entrer la lumière
Parle, parle, pour défaire le mal
Parle, ouvre-moi ton âme
Parle, parle, je t'écouterai comme un père
Sans jugement de pierre
Parle, parle, les mots sont des armes
Parle, ouvre-moi ton âme
Parle, je t'écouterai comme un père
Laisse entrer la lumière
Parle, parle, parle, les mots sont des armes
Parle, au-delà des larmes
Parle, parle, dans ta blessure à cœur ouvert
Laisse entrer la lumière
Parle, parle, pour défaire le mal
Parle, ouvre-moi ton âme
Parle, parle, je t'écouterai comme un père
Laisse entrer la lumière