↘ Chanson de Calogero - Paroles Les jours meilleurs ↙

Les jours meilleurs

Détails :

:

: Jean-Pierre Sabar 

Le(s) disques(s) où apparaît "Les jours meilleurs" :

Paroles

A courir
Du Pacifique à l'Inde
On voulait quoi ?

On voyait partout des sardines
Alignées dans d'l'huile de moteur
Fallait donc qu'on couse à nos jeans
Des fils de couleur...

On était nés sur des ruines
The times were changing
On pouvait planter des fleurs
On voulait juste des jours meilleurs
Juste des jours meilleurs.

J'entends les mélodies grises

Et toutes ces voix qui disent
Ils n'viendrons plus
J'entends des fontaines de pleurs

J'entends gémir les coeurs
Des "si j'avais su" "si j'avais pu"
Des "si j'avais eu moins peur"

J'entends grossir les ventres
Et fumer les cigares
Ca fait la différence entre
Ancien adolescent et futur vieillard

J'entends grossir les flingues
Et fumer les mémoires
Pendant qu'une bande de dingues
Au fond d'leurs idées peuvent arrêter l'histoire.


On voyait partout des sardines
Alignées dans d'l'huile de moteur
Fallait donc qu'on couse à nos jeans
Des fils de couleur...

On était nés sur des ruines
The times were changing
On pouvait planter des fleurs
On voulait juste des jours meilleurs
Juste des jours meilleurs.

J'en ai trouvé qui s'amènent
Ils s'envolent, ils t'emmènent
Et tu t'en vas
Tiré par 36 planeurs

J'en ai trouvé qui rôdent

Au fond des nuits chaudes
Au fond d'un lit
Du tropique à l'équateur

J'en ai trouvé qui passent
Au travers de moi
Un ouragan qui casse
Un grand pan d'habitude et puis qui s'en va

J'ai l'impression d'voir une cible
Emerger du brouillard
D'avoir pensé l'impossible
Et dans un soupir du temps, l'apercevoir.

Même si j'vois encore des sardines
Alignées dans d'l'huile de moteur
Il m'reste un couplet d'Imagine
Qui m'emmène ailleurs...


...Juste les jours meilleurs