↘ Chanson de Calogero - Paroles Après nous ↙

Après nous

Détails :

: Lionel Florence 

: Calogero  Gioacchino Maurici 

Le(s) disques(s) où apparaît "Après nous" :

Paroles

On pourra dire, mort de sa belle mort
Et forcément, parti bien trop tôt
On pourra lire une grande perte encore
Mais qui f'ra pas la une des journaux
Lui si vivant en pleine fleur de l'âge
Même pas présent le jour de ses hommages
Après nous viendront d'autres irremplaçables
Après nous suivront d'autres inconsolables
C'est chacun son tour, seule justice sur terre
Le reste est discours, prière éphémère
Après nous viendront d'autres inoubliables
Et puis passeront d'autres indispensables
Après tout, au fond qu'est-ce-que ça peut faire?
Puisque la poussière retourne à la poussière
On pourra dire mort sans le moindre effort
À peine un soupir, pas un mot
Pire sans souffrir, ni même un remord
Faut bien un jour partir par défaut
Les pieds devant à la première loge
Un air absent, le soir de ses éloges
Après nous viendront d'autres irremplaçables
Après nous suivront d'autres inconsolables
C'est chacun son tour, seule justice sur terre
Le reste est discours, prière éphémère
Après nous viendront d'autres inoubliables
Et puis passeront d'autres indispensables
Après tout, au fond qu'est-ce-que ça peut faire?
Puisque la poussière retourne à la poussière
On a beau dire "mort de sa belle mort"
Avec pour épitaphe "pas trop tôt"
Mieux vaut en rire, chacun le même sort
Un dernier autographe et à bientôt
Lui si vivant, qu'aimait les voyages
Il était temps de plier bagages
Après nous viendront d'autres irremplaçables
Après nous suivront d'autres inconsolables
C'est chacun son tour, seule justice sur terre
Le reste est discours, prière éphémère
Après nous viendront d'autres inoubliables
Et puis passeront d'autres indispensables
Après tout, au fond qu'est-ce-que ça peut faire?
Puisque la poussière retourne à la poussière
Puisque la poussière retourne à la poussière